Les orthoplasties, sont des appareillage d’orteil amovibles réalisées sur mesure. Elles sont adaptées à chaque patient et à chaque pathologie de l’adulte ou de l’enfant.

Elles sont destinées à corriger les déformations d’orteils et/ou les conséquences qui en résultent. L’orthoplastie est réalisé par le pédicure podologue suite à un examen clinique complet du patient.

Il existe 3 types d’orthoplasties:

 

1) Othoplasties protectrices:

Elles sont destinées à protéger une zone douloureuse au niveau d’un ou plusieurs orteils, l’objectif étant de décharger cette zone grâce à une répartition des charges selon la formule P=F/S (P: pression, F: force, S: surface). La pression appliquée sur la zone douloureuse est diminuée grâce à l’augmentation de la surface d’appui en périphérie.

Orthoplastie permettant de limiter les frottements et hyperpressions entre les deux orteils provoquant des cors en miroir hyperalgiques.

 

 

La douleur peut être d’origine diverse:

– Cors ou hyperkératose.

– Phlyctène ou irritation cutanée conséquence d’un frottement.

– Cicatrise.

– Conflit entre deux orteils.

 

 

 

2) Orthoplasties posturales:

Elles sont destinées à posturer des déformations d’orteils réductibles ou partiellement réductible en charge, c’est à dire lorsque la patient est debout. L’objectif est de maintenir les orteils dans une position la plus physiologique possible afin de limiter les rétractions capsulo-ligamentaires et tendineuses dans le but de ralentir l’évolution des déformations. Dans certains cas et notamment chez l’enfant, les orthoplastie posturales peuvent apporter une correction des déformations.

La posture du ou des orteils est obtenue grâce à l’utilisation de la force de réaction du sol ainsi que la force de pression de la chaussure. Lors du moulage de l’orthèses le pédicure-podologue peut également posturer l’orteil afin d’apporter un effet correcteur à l’orthoplastie.

 

3) Orthoplasties de comblement:

Ces orthèses sont destinées à combler un espace libre conséquences d’amputations ou de malformations congénitales.

L’objectif est de combler l’espace afin d’éviter des déformations des orteils adjacents qui risquent de prendre l’espace laissé vacant.